Yvonne Caillet: même pas peur

Pendant la deuxième guerre mondiale, une ferme totalement isolée de la Drôme, celle de la famille d’Yvonne Caillet, les Lantheaume, a abrité le quartier général de la résistance du département. Puis, à la fin des années cinquante, transformée en auberge, elle a accueilli des vedettes du show biz’ d’alors. Récit par Yvonne Caillet qui, à 96 ans, est en grande forme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s