La mémoire des cabanons du Val de Drôme

Le paysage du Val de Drôme est parsemé de cabanons. Ils sont souvent beaux, souvent aussi en ruines. Ils sont l’écho lointain de tout un mode de vie paysan et en particulier de l’épidémie de phylloxera, au XIX° siècle. A Saillans, on s’efforce de reconstituer leur histoire.

Un commentaire

  1. Bonjour, Et oui j’ai aussi à Die, un cabanon en plein champ : rez de chaussée en terre battue pour mettre l’âne et au 1er étage, qui est fait de troncs d’arbre, on aperçoit une cheminée et un placard, une mini fenêtre et des fois un oeil de boeuf, ouverture circulaire, un cerclage de tonneau était utilisé pour maintenir l’ouverture. Je les adore, aussi j’ai refais faire la toiture pour conserver l’âme de mes ancêtres.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s