L’adolescent qui rêvait d’un musée

Pendant trente ans environ, le Beaufortois Mathias Mathieu a fait un énorme travail de sauvegarde de la mémoire des résistants de sa vallée des contreforts du Vercors, celle de la Gervanne. Il a disparu trop tôt, mais les siens ont repris la tâche donnant ainsi naissance à la Maison de la Résistance Mathias Mathieu, à Beaufort-sur-Gervanne où, à la fois la mémoire des résistants et celle de cet homme jeune sont préservées. Voici l’histoire de cette belle aventure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s