André Truchefaud, le dernier survivant

BARSAC.-En décembre 1943, à Vercheny dans la Drôme, un sabotage fit dérailler un train de permissionnaires allemands. Il s’ensuivit une grande rafle dans la population voisine. André Truchefaud, déporté dans cette circonstance, est le dernier survivant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s